Études de cas de stratégies de pêche dans le monde

Découvrez toute la diversité des stratégies de pêche dans le monde

Études de cas : carte du monde interactive

 Stocks associés à des stratégies de pêche actives

 Stocks associés à des stratégies de pêche à l’étude

1

1

 

Thon rouge du Sud

Études de cas - Thon rouge du Sud

Dirigé par :

CCSBT

Année d’adoption :

Adoptée en 2001, mise à jour en 2019

Voir les informations complètes
2

2

 

Germon de l’Atlantique Nord

Études de cas - Germon de l’Atlantique Nord

Dirigé par :

CICTA

Année d’adoption :

2017/2021

Voir les informations complètes
3

3

 

Flétan du Groenland

Études de cas - Flétan du Groenland

Dirigé par :

NAFO

Année d’adoption :

Adoptée en 2010, mise à jour en 2017

Voir les informations complètes
4

4

 

Thon listao de l’océan Indien

Études de cas - Thon listao de l’océan Indien

Dirigé par :

CTOI

Année d’adoption :

2016

Voir les informations complètes
5

5

 

Platycephalus richardsoni

Études de cas - Platycephalus richardsoni

Dirigé par :

Australie (nationale)

Année d’adoption :

2009

Voir les informations complètes
6

6

 

Merlu d’eau profonde et de surface

Études de cas - Merlu d’eau profonde et de surface

Dirigé par :

Afrique du Sud (nationale)

Année d’adoption :

1990, mise à jour en 2018

Voir les informations complètes
7

7

 

Morue charbonnière de Colombie-Britannique

Études de cas - Morue charbonnière de Colombie-Britannique

Dirigé par :

Canada (nationale)

Année d’adoption :

2010

Voir les informations complètes
8

8

 

Langouste

Études de cas - Langouste

Dirigé par :

Nouvelle-Zélande (nationale)

Année d’adoption :

1997

Voir les informations complètes
9

9

 

Hareng de l’Atlantique

Études de cas - Hareng de l’Atlantique

Dirigé par :

Pêcheries nationales des États-Unis

Année d’adoption :

2019

Voir les informations complètes
10

10

 

Thon germon du Pacifique Nord

Études de cas - Thon germon du Pacifique Nord

Dirigé par :

CPPOC / CITT

Année d’adoption prévue :

2022

Voir les informations complètes
11

11

 

Thon rouge du Pacifique

Études de cas - Thon rouge du Pacifique

Dirigé par :

CPPOC / CITT

Année d’adoption prévue :

2024

Voir les informations complètes
12

12

 

Thon albacore de l’océan Indien

Études de cas - Thon albacore de l’océan Indien

Dirigé par :

CTOI

Année d’adoption prévue :

2023

Voir les informations complètes
13

13

 

Thon germon de l’océan Indien

Études de cas - Thon germon de l’océan Indien

Dirigé par :

CTOI

Année d’adoption prévue :

2024

Voir les informations complètes
14

14

 

Espadon de l’océan Indien

Études de cas - Espadon de l’océan Indien

Dirigé par :

CTOI

Année d’adoption prévue :

2024

Voir les informations complètes
15

15

 

Thon obèse de l’océan Indien

Études de cas - Thon obèse de l’océan Indien

Dirigé par :

CTOI

Année d’adoption :

2022

Voir les informations complètes
16

16

 

Espadon de l’Atlantique Nord

Études de cas - Espadon de l’Atlantique Nord

Dirigé par :

CICTA

Année d’adoption prévue :

2023

Voir les informations complètes
17

17

 

Thon rouge de l’Atlantique Ouest et Est

Études de cas - Thon rouge de l’Atlantique Ouest et Est

Dirigé par :

CICTA

Année d’adoption prévue :

2022

Voir les informations complètes
18

18

 

Thon listao de l’océan Pacifique occidental et central

Études de cas - Thon listao de l’océan Pacifique occidental et central

Dirigé par :

CPPOC

Année d’adoption prévue :

2022

Voir les informations complètes
19

19

 

Thon germon du Pacifique Sud

Études de cas - Thon germon du Pacifique Sud

Dirigé par :

CPPOC

Année d’adoption prévue :

2023

Voir les informations complètes
20

20

 

Thon obèse du Pacifique Est

Études de cas - Thon obèse du Pacifique Est

Dirigé par :

CITT

Année d’adoption prévue :

2024

Voir les informations complètes
21

21

 

Flétan du Pacifique

Études de cas - Flétan du Pacifique

Dirigé par :

CIFP

Année d’adoption :

2020

Voir les informations complètes
22

22

 

Hareng de printemps norvégien

Études de cas - Hareng de printemps norvégien

Dirigé par :

CPANE

Année d’adoption prévue :

2023

Voir les informations complètes
23

23

 

Merlan bleu

Études de cas - Merlan bleu

Dirigé par :

CPANE

Année d’adoption prévue :

2023

Voir les informations complètes
24

24

 

Thon listao de l’Atlantique Ouest

Études de cas - Thon listao de l’Atlantique Ouest

Dirigé par :

CICTA

Année d’adoption prévue :

2023

Voir les informations complètes
25

25

 

Thon obèse de l’océan Pacifique occidental et central

Études de cas - Thon obèse de l’océan Pacifique occidental et central

Dirigé par :

CPPOC

Année d’adoption prévue :

2024

Voir les informations complètes
26

26

 

Thon albacore de l’océan Pacifique occidental et central

Études de cas - Thon albacore de l’océan Pacifique occidental et central

Dirigé par :

CPPOC

Année d’adoption prévue :

2023

Voir les informations complètes
27

27

 

Balaou du Japon

Études de cas - Balaou du Japon

Dirigé par :

CPPN

Année d’adoption prévue :

2023

Voir les informations complètes
28

28

 

Maquereau de l’Atlantique

Études de cas - Maquereau de l’Atlantique

Dirigé par :

CPANE

Année d’adoption prévue :

2022

Voir les informations complètes

Thon

Espadon

Poisson de fond

Poisson fourrage

Langouste

Les stratégies de pêche sont utilisées avec succès dans les pêcheries du monde entier : prédateurs et proies, espèces de surface et de fond, eaux internationales et nationales. Cette carte interactive présente toute la diversité de ces stratégies. Elle indique notamment les stratégies de pêche actives (en bleu) et celles encore en développement (en orange). Cette carte interactive est très simple d’utilisation. Cliquez sur une silhouette pour afficher les détails de la stratégie de pêche associée à ce poisson dans la région concernée.


Vous ne trouvez pas votre stock sur la carte ? Nous tenons à y remédier !


FICHE D’INFORMATIONS: Études de cas de stratégies de pêche dans le monde; Langues: Español 🇪🇸 • English 🇬🇧 • 日本 🇯🇵 • ไทย 🇹🇭

1Stratégie de pêche active

Thon rouge du Sud

Études de cas - Thon rouge du Sud
 
Carte des études de cas - Thon rouge du Sud

Autorité de gestion :

Commission pour la conservation du thon rouge du sud (CCSBT)

Année d’adoption :

Adoptée en 2001, mise à jour en 2019

Objectifs de gestion :

  • Objectif de la convention : « Garantir, par le biais d’une gestion appropriée, la conservation et l’optimisation de l’exploitation du thon rouge du sud »
  • Objectifs de la stratégie de pêche : reportez-vous aux points de référence ci-dessous

Points de référence :

  • Point de référence limite : 24 % de BSR0
  • Point de référence cible (long terme) : 30 % de BSR0 en 2035, avec une probabilité de réussite de 50 %

*BSR0 = Taille du stock reproducteur en l’absence de pêche

Stratégie de pêche :

« Procédure du Cap » complète adoptée en 2019 et testée par le biais d’une ESG exhaustive.

Caractéristiques :

  • Type : empirique
  • Cycle de gestion : 3 ans
  • Données : capture par unité d’effort des palangriers, étiquetage génétique, identification génétique des individus apparentés
  • Mesure de gestion : quota
  • Règle d’exploitation : règle hybride qui augmente ou réduit le quota en s’appuyant sur un modèle log-linéaire de la biomasse adulte lui-même déduit d’un modèle structuré selon l’âge à l’aide de données génétiques et d’une réponse empirique par palier à la CPUE.
  • Autre:
    Évolution maximale du quota : 3 000 tonnes (~15-20 %)
    Évolution minimale du quota : 100 tonnes

Résultat :

Les quotas ont augmenté à chaque cycle de gestion depuis l’adoption de la stratégie de pêche (augmentation de 87 % entre 2011 et 2020). Le nombre de poissons adultes est passé de 5 % de BSR0 en 2010 à 20 % de BSR0 en 2020.

2Stratégie de pêche active

Germon de l’Atlantique Nord

Études de cas - Germon de l’Atlantique Nord
 
Carte des études de cas - Germon de l’Atlantique Nord

Autorité de gestion :

Commission internationale pour la conservation des thonidés de l'Atlantique (CICTA)

Année d’adoption :

2017/2021

Objectifs de gestion :

  • Maintenir le stock dans le quadrant vert du diagramme de Kobe avec une probabilité d’au moins 60 % tout en maximisant le rendement à long terme
  • Reconstituer aussi rapidement que possible le stock à au moins BSRRMD avec une probabilité d’au moins 60 %, tout en maximisant le taux de capture moyen et en minimisant les évolutions du TAC

Points de référence :

  • Point de référence de seuil B : BRMD
  • Point de référence limite B : 40 % de BRMD
  • Point de référence cible F : 80 % de FRMD
  • Point de référence minimum F : 10 % de FRMD

Stratégie de pêche :

Adoptée en 2021. La CICTA est parvenue à convertir la règle d’exploitation en stratégie de pêche complète en ajoutant un protocole en cas de circonstances exceptionnelles et en spécifiant les méthodes de collecte de données et d’évaluation nécessaires pour appliquer ladite règle.

Caractéristiques :

  • Type : basée sur un modèle
  • Cycle de gestion : 3 ans
  • Données : estimations de la biomasse du stock actuel par évaluation (Bcurr) par rapport à BRMD, biomasse du stock au rendement maximal durable (BRMD), mortalité par pêche au RMD (FRMD)
  • Mesure de gestion : quota
  • Règle d’exploitation :
    Si B>BTHRESHOLD (BRMD), le niveau de pêche est fixé à FTARGET (80 % de FRMD)
    Si BLIM<B<BTHRESHOLD, F est réduit de manière linéaire, tel que spécifié dans la règle d’exploitation
    Si B<BLIM, la pêche est suspendue, et une surveillance scientifique est mise en place à FMIN (10 % de FRMD)
  • Autre:
    Limite de capture maximale : 50 000 tonnes
    Évolution maximale du quota : +25 %/-20 % si la biomasse actuelle est supérieure à BTHRESHOLD

Résultat :

Le stock a été jugé reconstitué en 2016, un an avant l’adoption de la règle d’exploitation. Le quota 2018-2020 fixé par la règle d’exploitation a été limité à 20 % en raison de la clause restreignant son évolution incluse dans la règle d’origine. La règle d’exploitation a recommandé une augmentation du TAC pour la période 2021-2023 en s’appuyant sur les résultats de l’évaluation des stocks de 2020. Cette hausse a été acceptée par toutes les parties sans controverse, malgré le format virtuel de la réunion pour cause de pandémie de COVID-19.

3Stratégie de pêche active

Flétan du Groenland

Études de cas - Flétan du Groenland
 
Carte des études de cas - Flétan du Groenland

Autorité de gestion :

Organisation des pêches de l'Atlantique Nord-Ouest (OPANO)

Année d’adoption :

Adoptée en 2010, mise à jour en 2017

Objectifs de gestion :

  • Restaurer le niveau du stock à BRMD sur une période donnée ou le maintenir à ce niveau (probabilité de B2037<BRMD ≤ 50 %)
  • Assurer que le risque de ne pas atteindre BRMD et les objectifs de biomasse temporaires au cours de la période donnée soit modérément bas
  • Assurer un risque faible (probabilité <30 %) de dépasser FRMD
  • Assurer un risque très faible (<10 %) de passer sous un seuil établi [Blim ou approximation de Blim]
  • Maximiser le rendement à court, moyen et long termes (soit 5, 10 et 20 ans)
  • Assurer que le risque de baisse rapide de la biomasse du stock reste modérément bas
  • Assurer que la variation annuelle du TAC soit inférieure au seuil défini (15 %)

Points de référence :

  • Point de référence cible : BRMD
  • Point de référence limite de mesure indirecte : 30 % de BRMD

Stratégie de pêche :

La règle d’exploitation d’origine, adoptée en 2010, n’a pas fonctionné et a été modifiée en 2017. La stratégie de pêche actuelle restera en vigueur jusqu’en 2024. Une nouvelle sera adoptée en 2023. Si des données n’entrent pas dans les plages testées par l’ESG, le protocole en cas de circonstances exceptionnelles est déclenché et peut modifier la règle d’exploitation.

Caractéristiques :

  • Type : empirique
  • Cycle de gestion : 3 ans
  • Données : cinq indicateurs d’abondance basés sur des suivis
  • Mesure de gestion : quota
  • Règle d’exploitation : combinaison d’une règle basée sur un objectif et une pente qui augmente ou réduit le quota en fonction du TAC en vigueur et des tendances récentes des études sur la biomasse
  • Autre :
  • Évolution maximale du quota : ±10 %

Résultat :

Le flétan du Groenland est considéré comme surpêché. La règle d’exploitation initiale, adoptée en 2010, a dû être revue en 2017, car le protocole en cas de circonstances exceptionnelles avait été déclenché 4 ans sur 6, probablement en raison d’estimations de captures annuelles dépassant largement le TAC. Le TAC fixé par la règle d’exploitation actuelle a augmenté en 2019 pour atteindre 16 521 tonnes, mais a diminué en 2022 (15 864 tonnes).

Liens :

4Stratégie de pêche active

Thon listao de l’océan Indien

Études de cas - Thon listao de l’océan Indien
 
Carte des études de cas - Thon listao de l’océan Indien

Autorité de gestion :

Commission des thons de l'océan Indien

Année d’adoption :

2016

Objectifs de gestion :

  • Maintenir un stock à des niveaux capables de générer le RMD, tel que défini par les facteurs environnementaux et économiques applicables
  • Utiliser une règle d’exploitation pour maintenir le stock au niveau cible ou au-dessus et dans tous les cas, bien au-delà de la limite

Points de référence :

  • Point de référence de déclenchement/seuil : 40 % de B0
  • Point de référence limite : 20 % de B0
  • Points de référence de sécurité : 10 % de B0

*B0 = Taille du stock en l’absence de pêche

Stratégie de pêche :

La règle d’exploitation actuelle devrait être étendue pour devenir une stratégie de pêche complète en 2023 ou 2024.

 

Caractéristiques de la règle d’exploitation:
  • Type : basée sur un modèle
  • Cycle de gestion : 3 ans
  • Données : estimations issues de l’évaluation des stocks de la biomasse du stock reproducteur (Bcurr), biomasse du stock non pêché (B0), taux d’exploitation à l’équilibre (Etarg) permettant le maintien du stock à Btarg
  • Mesure de gestion : quota
  • Règle d’exploitation : réduire les captures de manière linéaire du niveau seuil (0,4 B0) au niveau de sécurité (0,1 B0). Aucune capture sous le niveau de sécurité, sauf pour la pêche de subsistance
  • Autre :
    Limite de capture maximale : 900 000 tonnes
    Évolution maximale du quota : ±30 %

Résultat :

D’après l’évaluation de 2020, le stock n’est pas dans un état surpêché ni touché par la surpêche. La biomasse du stock reproducteur actuel est estimée à 0,45 B0, soit plus que le point de référence cible. Toutefois, l’absence de clé d’attribution a entraîné un dépassement de jusqu’à 30 % du TAC fixé par la règle d’exploitation chaque année depuis son adoption. Ces dépassements devraient se poursuivre jusqu’à ce qu’une répartition du quota soit formalisée. Le TAC a augmenté de presque 10 % pour la période 2021-2023, pour atteindre 513 572 tonnes, car le stock de thon listao reste productif, probablement en raison de conditions environnementales favorables.

5Stratégie de pêche active

Platycephalus richardsoni

Études de cas - Platycephalus richardsoni
 
Carte des études de cas - Platycephalus richardsoni

Autorité de gestion :

Australie (nationale)

Année d’adoption :

2009

Objectifs de gestion :

Biologiques

  • Maintenir les stocks (en moyenne) ou les rétablir à une biomasse cible BTARG ou autre mesure indirecte (FTARG ou CPUETARG) égale à la taille du stock permettant de maximiser le retour économique net de l’ensemble de la pêcherie
  • Maintenir les stocks au-dessus de la limite de biomasse, ou une approximation appropriée, au moins 90 % du temps
  • Réduire le niveau de pêche si un stock est inférieur à BTARG, mais supérieur à BLIM (ou mesure équivalente indirecte)
  • Appliquer des stratégies de reconstitution et de non-ciblage, ainsi que des TAC de capture accessoire si un stock passe sous BLIM (ou une approximation appropriée)
  • Assurer la durabilité des ressources des pêcheries, notamment en prenant en compte les particularités de chaque pêcherie et les caractéristiques des différentes espèces et stocks lors de l’élaboration d’une approche de gestion

Socio-économiques

  • Maintenir les stocks (en moyenne) ou les rétablir à une biomasse cible de BTARG égale à la taille du stock permettant de maximiser le retour économique net de l’ensemble de la pêcherie
  • Maximiser la rentabilité du secteur de la pêche et les retombées économiques nettes pour la communauté australienne
  • Minimiser les coûts pour le secteur de la pêche, notamment en prenant en compte les impacts de changements importants ou limités des TAC et l’adéquation de TAC définis pour plusieurs années

Écosystémiques

  • Assurer la cohérence avec les principes de développement économiquement durable, y compris la conservation de la diversité biologique et l’adoption d’une approche prudente du risque

Points de référence :

  • Point de référence limite : 20 % de B0
  • Point de référence de déclenchement : 35 % de B0
  • Points de référence cibles : 120 % de BRMD et 48 % de B0

*B0 = Taille du stock en l’absence de pêche
*120 % de BRMD est une mesure indirecte de BMEY, la biomasse qui génère le rendement économique maximal

Stratégie de pêche :

Ce cadre de stratégie de pêche complet et testé via une ESG s’applique à la pêche de poissons à écailles et de requins dans le Sud et l’Est. Pour chaque stock, une des quatre règles d’exploitation définies par la stratégie de pêche est appliquée.

Caractéristiques :

  • Type : empirique
  • Cycle de gestion : 3 ans
  • Données : capture par unité d’effort, indicateurs d’abondance, données de taille et d’âge
  • Mesure de gestion : quota
  • Règle d’exploitation : si B est sous la limite, pas de pêche ciblée et une stratégie de reconstitution devra être élaborée. Si B est inférieur au point de déclenchement, le TAC diminue de manière linéaire jusqu’à sa cible pour permettre au stock de se reconstituer jusqu’au niveau cible. Si B est supérieur à l’objectif, l’effort de pêche F doit permettre d’atteindre la biomasse cible (F48). Si B est entre le point de déclenchement et la cible, l’effort de pêche doit également être de F48 pour tenir compte de l’incertitude de l’état.

Résultat :

D’après l’évaluation la plus récente (2019), le stock est considéré comme pérenne avec 34 % de la biomasse du stock reproducteur non pêchée, soit plus que BRMD, mais moins que le PRC. La pression de pêche actuelle autorisée par la règle d’exploitation a peu de risque d’épuiser le stock ou de dégrader le recrutement.

Liens :

6Stratégie de pêche active

Merlu d’eau profonde et de surface

Études de cas - Merlu d’eau profonde et de surface
 
Carte des études de cas - Merlu d’eau profonde et de surface

Autorité de gestion :

Afrique du Sud (nationale)

Année d’adoption :

1990, mise à jour en 2018

Objectifs de gestion :

Maintenir les deux stocks autour de BRMD et trouver un équilibre entre captures, effort et variabilité annuelle du TAC

Points de référence :

Point de référence cible : BRMD

Stratégie de pêche :

Une stratégie de pêche complète a été testée via une ESG. Elle inclut des règles pour les circonstances exceptionnelles, à savoir lorsque des indicateurs clés tombent sous des seuils prédéfinis ou de nouvelles observations aboutissent à des valeurs hors des plages testées par l’ESG. Les modèles d’exploitation de l’ESG continuent d’être actualisés afin de tenir compte des nouvelles données (dernière mise à jour en 2021).

Caractéristiques :

  • Type : empirique
  • Cycle de gestion : annuel
  • Données : capture par unité d’effort de la pêche commerciale et indicateurs des études d’abondance
  • Mesure de gestion : quota
  • Règle d’exploitation : recommandations de TAC en fonction du résultat de la formule de la stratégie de pêche

Résultat :

L’évaluation de 2021 a montré que les deux stocks de merlu étaient à un niveau supérieur aux points de référence B. Le TAC a tendance à diminuer depuis 2020, mais la stratégie de pêche réagit de manière appropriée à des recrutements récents inférieurs à la moyenne pour assurer que les stocks restent proches de BRMD ou supérieurs. La stratégie de pêche sera révisée en 2022.

7Stratégie de pêche active

Morue charbonnière de Colombie-Britannique

Études de cas - Morue charbonnière de Colombie-Britannique
 
Carte des études de cas - Morue charbonnière de Colombie-Britannique

Autorité de gestion :

Canada (nationale)

Année d’adoption :

2010

Objectifs de gestion :

  • Maintenir la biomasse du stock reproducteur (femelles) au-dessus du PRL de 0,4 BRMD dans 95 % des années mesurées sur deux générations de morues charbonnières (soit 36 ans)
  • Lorsque la zone préoccupante est atteinte (c’est-à-dire à 0,4 BRMD<B<0,8 BRMD), limiter la probabilité de déclin pour les dix prochaines années à un niveau très bas (5 %) au PRL, en augmentant de façon linéaire jusqu’à une probabilité modérée (50 %) au PRC
  • Maintenir la biomasse du stock reproducteur (femelles) au-dessus de BRMD (ou à 0,8 BRMD en cas de reconstitution depuis la zone préoccupante) avec 50 % de probabilité de réussite pour l’année 2052
  • Minimiser la probabilité que le TAC annuel passe sous les 1 992 tonnes sur deux générations de morues charbonnières
  • Maximiser les captures annuelles moyennes sur 10 ans, tout en remplissant les quatre objectifs présentés ci-dessus

Points de référence :

  • Point de référence de stock supérieur : 0,8 BRMD
  • Point de référence limite : 0,4BRMD
  • Point de référence cible : BRMD ou 0,8 BRMD (si reconstitution depuis la zone préoccupante)

Stratégie de pêche :

Une stratégie de pêche complète a été testée via une ESG. Les modèles d’exploitation de l’ESG continuent d’être actualisés afin de tenir compte des nouvelles données (dernière mise à jour en 2019).

Caractéristiques :

  • Type : basée sur un modèle
  • Cycle de gestion : annuel
  • Données : évaluation des stocks avec un modèle de production de surplus
  • Mesure de gestion : quota
  • Règle d’exploitation : règle d’exploitation selon laquelle le taux de pêche de la morue charbonnière de taille autorisée est réduit de manière linéaire à partir de URMD (rendement maximal durable) lorsque le stock estimé dépasse 0,6 BRMD, jusqu’à zéro lorsque le stock estimé est inférieur à 0,4 BRMD

Résultat :

Une actualisation de 2019 a permis de constater que la morue charbonnière s’est reconstituée à un niveau de 0,8 BRMD ou plus avec une probabilité de 50 % et a donc quitté la zone préoccupante. Le TAC 2019-2020 est le plus élevé recommandé jusqu’ici par la règle d’exploitation.

8Stratégie de pêche active

Langouste

Études de cas - Langouste
 
Carte des études de cas - Langouste

Autorité de gestion :

Nouvelle-Zélande (nationale)

Année d’adoption :

1997

Objectifs de gestion :

D’après la norme de référence des stratégies de pêche de Nouvelle-Zélande :

  • Atteindre l’objectif compatible avec le rendement maximal durable ou mieux avec une probabilité d’au moins 50 %
  • Limiter le risque de franchir la limite non stricte à 10 % au maximum
  • Limiter le risque de franchir la limite stricte à 2 % au maximum

Points de référence :

  • Point de référence cible : BRMD ou BREF, une mesure indirecte du stock historique datant de la période à laquelle le stock avait « une bonne productivité et était visiblement sûr ». BREF est toujours ≥ BRMD.
  • Limite non stricte : 20 % de BSR0 ou 50 % de BREF
  • Limite stricte : 10 % de BSR0 ou 25 % de BREF

*BSR0 = Taille du stock reproducteur en l’absence de pêche

Stratégie de pêche :

  • Type : empirique
  • Cycle de gestion : 5 ans
  • Données : capture par unité d’effort
  • Mesure de gestion : quota
  • Règle d’exploitation : 4 stocks distincts de langouste bénéficient d’une règle d’exploitation, chacune étant légèrement différente des autres. Certaines fonctionnent par palier, d’autres sont glissantes.
  • Autre : dépend du stock, mais la plupart des règles fixent une évolution minimale du quota.

Résultat :

Sur les dix stocks de langouste de Nouvelle-Zélande, tous sauf un sont au-delà de l’objectif. D’après une évaluation réalisée en 2018, le seul stock qui est considéré comme surpêché reste au-dessus des limites stricte et non stricte. L’évaluation 2022 n’a pas encore été réalisée pour ce stock, mais les premières données laissent à penser que ce stock est de plus en plus abondant grâce aux contrôles de gestion en place. En 2019, les procédures de gestion de deux zones de gestion ont recommandé une hausse du TAC. Deux zones de gestion ne sont plus gérées par des stratégies de pêche en raison de la perte d’une partie des données de capture et d’effort, qui étaient jusque-là à la base des stratégies en place.

Liens :

Operational management procedures of New Zealand rock lobster stocks for 2020–21 : décrit les performances des stratégies de pêche et formule des recommandations

9Stratégie de pêche active

Hareng de l’Atlantique

Études de cas - Hareng de l’Atlantique
 
Carte des études de cas - Hareng de l’Atlantique

Autorité de gestion :

Pêcheries nationales des États-Unis

Année d’adoption :

2019

Objectifs de gestion :

  • BSR/BSRRMD= 100 %, avec un niveau minimal acceptable de 85 %
  • Variation du rendement annuel inférieure à 10 %, avec un niveau maximal acceptable de 25 %
  • Probabilité de surpêche de 0 %, avec un niveau maximal acceptable de 25 %
  • Probabilité d’interdiction de la pêche au hareng comprise entre 0 et 10 %

Points de référence :

Paramètre de biomasse supérieur (seuil de surpêche) : 50 % de BSRRMD
Paramètre de biomasse inférieur (interdiction de la pêche) : 10 % de BSRRMD
Mortalité par pêche maximale : 80 % de FRMD

Stratégie de pêche :

Il s’agit d’une règle d’exploitation uniquement, et non d’une stratégie de pêche complète.

Caractéristiques :

  • Type : basée sur un modèle
  • Cycle de gestion : 3 ans, mais le quota peut varier chaque année
  • Données : estimations de recrutement issues de l’analyse virtuelle des populations (VPA) réalisée en 1995, le poids moyen en fonction de l’âge et un modèle de production de surplus
  • Mesure de gestion : quota
  • Règle d’exploitation : lorsque la biomasse dépasse 50 % de BSR/BSRRMD, la mortalité par pêche
    maximale autorisée est de 80 % de FRMD afin que 20 % de FRMD restent disponibles pour les prédateurs du hareng. Si la biomasse continue de diminuer, la mortalité par pêche diminue de manière linéaire. Si la biomasse passe sous le seuil de 10 % de BSR/BSRRMD, la pêche est interdite.

Résultat :

La règle d’exploitation testée par ESG a été appliquée pour la première fois en 2019. Après comptabilisation des prises pour 2020 et constatation des dépassements, les limites de pêche ont été réduites pour 2022 et 2023.

10Stratégie de pêche à l’étude

Thon germon du Pacifique Nord

Études de cas - Thon germon du Pacifique Nord
 
Carte des études de cas - Thon germon du Pacifique Nord

Autorité de gestion :

Commission des pêches pour le Pacifique occidental et central (CPPOC) / Commission interaméricaine du thon tropical (CITT)

Année d’adoption prévue :

2022

Objectifs de gestion :

Objectifs de gestion temporaires de la CPPOC :

  • Maintenir la biomasse, avec une variabilité raisonnable, au niveau actuel pour permettre aux taux d’exploitation en vigueur d’être conservés avec un risque minimal de franchir le point de référence limite

Objectifs de gestion potentiels de l’ESG :

  • Maintenir la biomasse du stock reproducteur au-dessus du point de référence limite
  • Maintenir la réduction de la biomasse totale autour de la réduction moyenne historique
  • Maintenir les captures par pêcherie autour de la moyenne historique des captures
  • Assurer une gradation de l’évolution du TAC d’une année à l’autre
  • Maintenir l’intensité de pêche (F) à la valeur cible, en autorisant une variabilité raisonnable

Points de référence :

CPPOC :

  • Point de référence limite : 20 % de BSRactuel F=0
    Point de référence cible : à déterminer sur la base de facteurs socio-économiques

Plages des points de référence proposés pour la nouvelle stratégie de pêche :

  • Point de référence cible : F40-F50
  • Point de référence de seuil : 14 à 30 % de BSR0
  • Point de référence limite : 7,7% à 20 % de BSR0

*BSR actuel F=0 = Taille du stock reproducteur en l’absence de pêche

Stratégies de pêche potentielles :

L’ESG a étudié de nombreuses règles d’exploitation basées sur un modèle, qu’elles soient glissantes ou en crosse de hockey, qui font diminuer F par rapport à la valeur Ftarget si la biomasse du stock reproducteur passe sous BSRthreshold et se rapproche de BSRlimit. La pêcherie est fermée à BSRlimit.

  • Elle définit le TAC pour les palangriers ou l’effort total autorisé pour les flottes de surface.

Progrès et plan de travail :

2021 : Présentation des résultats finaux de l’ESG
2022 : Adoption de la stratégie de pêche finale

11Stratégie de pêche à l’étude

Thon rouge du Pacifique

Études de cas - Thon rouge du Pacifique
 
Carte des études de cas - Thon rouge du Pacifique

Autorité de gestion :

Commission des pêches pour le Pacifique occidental et central (CPPOC) / Commission interaméricaine du thon tropical (CITT)

Année d’adoption prévue :

2024

Objectifs de gestion :

Objectifs de gestion temporaires de la CPPOC :

  • Soutenir le développement prospère des pêcheries de thon rouge dans l’océan Pacifique tout en reconnaissant que les objectifs de gestion de la CPPOC sont de maintenir ou restaurer le stock à des niveaux capables de générer le rendement maximal durable
  • Maintenir l’équité des privilèges de pêche entre les pays
  • Coopérer avec la CITT pour trouver un équilibre entre les pêcheries du Pacifique occidental et central, et celles du Pacifique Est

Points de référence :

  • Objectif de reconstitution initial : biomasse médiane historique (équivalente à 6,4 % de BSR0) en 2024
  • Deuxième objectif de reconstitution : 20 % de BSRF=0 en 2034
  • Points de référence limite potentiels : 5 % de BSRF=0, 7,7 % de BSRF=0, 15 % de BSRF=0, 20 % de BSRF=0
  • Points de référence de seuil potentiels : 15 % de BSRF=0, 20 % de BSRF=0, 25 % de BSRF=0
  • Points de référence cible potentiels : 10 % de FSPR, 15 % de FSPR, 20 % de FSPR, 30 % de FSPR, 40 % de FSPR
  • Valeurs Fmin potentielles : 5 % de Ftarget, 10 % de Ftarget

*BSRF=0 = Taille du stock reproducteur en l’absence de pêche

*SPR = Ratio potentiel de reproduction, à savoir le potentiel reproducteur d’un jeune poisson sur toute sa vie dans les conditions de mortalité par pêche en vigueur par rapport à ce même potentiel en l’absence de pêche.

Stratégies de pêche potentielles :

Des règles d’exploitation basées sur un modèle et glissantes sont en cours d’étude lors des premières phases de l’ESG dans l’optique d’élaborer une stratégie de pêche complète.

Progrès et plan de travail :

2022-2023 : Opérationnaliser les objectifs de gestion, élaborer l’ESG
2024 : Publication des commentaires sur l’ESG, adoption de la stratégie de pêche

Liens :

12Stratégie de pêche à l’étude

Thon albacore de l’océan Indien

Études de cas - Thon albacore de l’océan Indien
 
Carte des études de cas - Thon albacore de l’océan Indien

Autorité de gestion :

Commission des thons de l'océan Indien

Année d’adoption prévue :

2023

Objectifs de gestion :

Objectifs de réglage (pour l’ESG) :

  • Pr(B(2029)>=B(RMD) ) = 0,5 (le BR dépasse BRRMD en 2029 dans exactement 50 % des simulations)
  • Pr(B(2034)>=B(RMD) ) = 0,6 (le BR dépasse BRRMD en 2034 dans exactement 50 % des simulations)

Points de référence :

  • Points de référence limites temporaires : 40 % de BRMD et 140 % de FRMD
  • Points de référence cibles temporaires : BRMD et FRMD

Stratégies de pêche potentielles :

Stratégie de pêche complète proposée par l’Australie. L’ESG évalue des règles d’exploitation basées sur un modèle avec les contraintes potentielles suivantes :

  • Le TAC doit être réévalué tous les 3 ans (et maintenu entre ces réévaluations).
  • Le TAC peut être revu au maximum de 15 % à la hausse ou à la baisse d’une période à l’autre.

Progrès et plan de travail :

Évaluation des stratégies de pêche potentielles en cours via une ESG L’ensemble de référence de modèles d’exploitation a été revu en 2021 en raison d’incertitudes sur l’évaluation du stock sur laquelle les modèles sont basés, ce qui a renforcé l’ESG.

  • 2022 : Amélioration et extension de l’ESG et des stratégies de pêche potentielles
    2023 : Adoption de la stratégie de pêche finale

 

13Stratégie de pêche à l’étude

Thon germon de l’océan Indien

Études de cas - Thon germon de l’océan Indien
 
Carte des études de cas - Thon germon de l’océan Indien

Autorité de gestion :

Commission des thons de l'océan Indien

Année d’adoption prévue :

2024

Objectifs de gestion :

Objectifs de réglage (pour l’ESG) :

  • Pr(moyenne(BR(2019:2038)>=BR(RMD)) = 0,5. Le BR moyen sur la période 2030-2034 dépasse BRRMD dans exactement 50 % des simulations)
  • Pr(quadrant vert du diagramme de Kobe 2019:2038) = 0,5. L’état du stock reste dans le quadrant vert du diagramme de Kobe exactement 50 % du temps sur la période 2019-2038 (moyenne de toutes les simulations).
  • Pr(quadrant vert du diagramme de Kobe 2019:2038) = 0,6. L’état du stock reste dans le quadrant vert du diagramme de Kobe exactement 60 % du temps sur la période 2019-2038 (moyenne de toutes les simulations).
  • Pr(quadrant vert du diagramme de Kobe 2019:2038) = 0,7. L’état du stock reste dans le quadrant vert du diagramme de Kobe exactement 70 % du temps sur la période 2019-2038 (moyenne de toutes les simulations).

Points de référence :

Points de référence limites temporaires : 40 % de BRMD et 140 % de FRMD
Points de référence cibles temporaires : BRMD et FRMD

Stratégies de pêche potentielles :

Des stratégies de pêche basées sur un modèle et empiriques reposant sur la capture par unité d’effort sont testées dans le cadre d’une ESG. Les règles d’exploitation sont testées avec les contraintes suivantes :

  • Le TAC doit être réévalué tous les 3 ans (et maintenu entre ces réévaluations).
  • Le TAC peut être revu au maximum de 15 % à la hausse ou à la baisse d’une période à l’autre.

Progrès et plan de travail :

Évaluation des stratégies de pêche potentielles en cours via une ESG.

  • 2022 : Amélioration et extension de l’ESG et des stratégies de pêche potentielles
  • 2023 ou 2024 : Adoption de la stratégie de pêche finale

14Stratégie de pêche à l’étude

Espadon de l’océan Indien

Études de cas - Espadon de l’océan Indien
 
Carte des études de cas - Espadon de l’océan Indien

Autorité de gestion :

Commission des thons de l'océan Indien

Année d’adoption prévue :

2024

Objectifs de gestion :

Objectifs de réglage (pour l’ESG) :

  • Pr(quadrant vert du diagramme de Kobe 2030:2034) = 0,5. L’état du stock reste dans le quadrant vert du diagramme de Kobe exactement 50 % du temps sur la période 2030:2034 (moyenne de toutes les simulations).
  • Pr(quadrant vert du diagramme de Kobe 2030:2034) = 0,6. L’état du stock reste dans le quadrant vert du diagramme de Kobe exactement 60 % du temps sur la période 2030:2034 (moyenne de toutes les simulations).
  • Pr(quadrant vert du diagramme de Kobe 2030:2034) = 0,7. L’état du stock reste dans le quadrant vert du diagramme de Kobe exactement 70 % du temps sur la période 2030:2034 (moyenne de toutes les simulations).

Points de référence :

  • Points de référence limites temporaires : 40 % de BRMD et 140 % de FRMD
  • Points de référence cibles temporaires : BRMD et FRMD

Stratégies de pêche potentielles :

Des stratégies de pêche basées sur un modèle et empiriques reposant sur la capture par unité d’effort sont testées dans le cadre d’une ESG. Les règles d’exploitation sont testées avec les contraintes suivantes :

  • Définition du TAC tous les 3 ans
  • Limitations des évolutions du TAC à 15 %
  • 3 ans de délai entre les données et l’application du TAC

Progrès et plan de travail :

Évaluation des stratégies de pêche potentielles en cours via une ESG

  • 2022 : Amélioration et extension de l’ESG et des stratégies de pêche potentielles
  • 2023 ou 2024 : Adoption de la stratégie de pêche finale

15Stratégie de pêche active

Thon obèse de l’océan Indien

Études de cas - Thon obèse de l’océan Indien
 
Carte des études de cas - Thon obèse de l’océan Indien

Autorité de gestion :

Commission des thons de l'océan Indien

Année d’adoption :

2022

Objectifs de gestion :

Général : maintenir la biomasse du stock dans le quadrant vert du diagramme de Kobe (pas dans un état surpêché ni touché par la surpêche) tout en maximisant le taux de capture moyen dans la pêcherie et en réduisant la variation du TAC d’une période de gestion à l’autre.

  • Le stock reproducteur du thon obèse dispose d’une probabilité de 60 % d’atteindre le point de référence cible BRRMD d’ici 2034 à 2038.
  • La biomasse du stock reproducteur du thon obèse a une forte probabilité de ne pas franchir le point de référence limite temporaire de 50 % de BRMD.

Points de référence :

  • Points de référence limites temporaires : 50 % de BRMD et 130 % de FRMD
  • Points de référence cibles temporaires : BRMD et FRMD

Stratégie de pêche :

En 2022, la CICTA a adopté une stratégie de pêche complète. Un protocole en cas de circonstances exceptionnelles doit encore être mis en place.

Caractéristiques :

  • Type : basée sur un modèle
  • Cycle de gestion : 3 ans
  • Données : volume total de captures pour le thon obèse et données de capture par unité d’effort palangrière
  • Mesure de gestion : quota
  • Règle d’exploitation :
    La procédure de gestion s’appuie sur une règle d’exploitation en crosse de hockey qui calcule un taux d’exploitation sur la base de l’épuisement de la biomasse (mesuré par rapport à la capacité de charge) issu d’un modèle dynamique de la biomasse simple. Les points pivots se trouvent à 40 % et 10 % de la capacité de charge. Le coefficient multiplicateur de la règle d’exploitation diminue de façon linéaire de 1 jusqu’à presque 0 entre ces deux points.
  • Autre :
    Évolution maximale du quota : ±15 %

Résultat :

Le TAC issu de la stratégie de gestion sera appliqué pour la première fois en 2024. Un mécanisme de contrôle des captures sera mis au point en 2025 si aucune stratégie d’allocation n’a pu être convenue à cette date.

Liens :

16Stratégie de pêche à l’étude

Espadon de l’Atlantique Nord

Études de cas - Espadon de l’Atlantique Nord
 
Carte des études de cas - Espadon de l’Atlantique Nord

Autorité de gestion :

Commission internationale pour la conservation des thonidés de l'Atlantique

Année d’adoption prévue :

2023

Objectifs de gestion :

Objectifs de gestion conceptuels :

  • Assurer une probabilité supérieure à [___] % de se placer dans le quadrant vert du diagramme de Kobe
  • Assurer une probabilité inférieure à [___] % que le stock passe sous BLIM
  • Maximiser les taux de capture globaux
  • Assurer que toute hausse ou baisse du TAC entre les périodes de gestion soit inférieure à [___] %

Points de référence :

  • Point de référence limite temporaire : 0,4BRMD
  • Point de référence cible temporaire : BRMD basé sur l’objectif de la convention

Stratégies de pêche potentielles :

Utilisation d’une ESG pour évaluer des stratégies de pêche basées sur un modèle constant et à seuils.

Progrès et plan de travail :

Le processus d’ESG a démarré en 2018. Développement en cours du cadre de l’ESG et des modèles d’exploitation

  • 2021-2022 : Adoption d’un ensemble de référence de modèles opérationnels, adoption d’objectifs de gestion, et test des stratégies de pêche potentielles
    2023 : Finalisation de l’ESG et adoption de la stratégie de pêche finale

Liens :

17Stratégie de pêche à l’étude

Thon rouge de l’Atlantique Ouest et Est

Études de cas - Thon rouge de l’Atlantique Ouest et Est
 
Carte des études de cas - Thon rouge de l’Atlantique Ouest et Est

Autorité de gestion :

Commission internationale pour la conservation des thonidés de l'Atlantique

Année d’adoption prévue :

2022

Objectifs de gestion :

Objectifs de gestion conceptuels :

  • Assurer une probabilité supérieure à [___] % de se placer dans le quadrant vert du diagramme de Kobe
  • Assurer une probabilité inférieure à [___] % que le stock passe sous BLIM
  • Maximiser les taux de capture globaux
  • Assurer que toute hausse ou baisse du TAC entre les périodes de gestion soit inférieure à [___] %

Points de référence :

  • Point de référence cible temporaire : B0,1 et F0,1
  • Point de référence limite temporaire pour la biomasse : 40 % d’un BSRRMD dynamique

Stratégies de pêche potentielles :

Utilisation d’une ESG pour évaluer plusieurs stratégies de pêche empiriques.

Progrès et plan de travail :

L’ESG a démarré en 2014. Finalisation en cours du cadre de l’ESG et évaluation des stratégies de pêche potentielles.

  • 2021 : Adoption d’un ensemble de référence d’objectifs de gestion, test des stratégies de pêche potentielles
  • 2022 : Finalisation de l’ESG et des objectifs de gestion opérationnels, adoption de la stratégie de pêche finale

Liens :

18Stratégie de pêche à l’étude

Thon listao de l’océan Pacifique occidental et central

Études de cas - Thon listao de l’océan Pacifique occidental et central
 
Carte des études de cas - Thon listao de l’océan Pacifique occidental et central

Autorité de gestion :

Commission des pêches pour le Pacifique occidental et central

Année d’adoption prévue :

2022

Objectifs de gestion :

Objectif temporaire :

  • La biomasse du stock reproducteur du thon listao doit être maintenue en moyenne au niveau du point de référence cible temporaire (50 % de la biomasse du stock reproducteur qui existerait en l’absence de pêche).

Indicateurs de performance temporaires :

  • Maintenir la biomasse du thon listao, du thon albacore et du thon obèse au moins à des niveaux assurant entièrement la durabilité de la pêche
  • Dépasser le point de référence limite (proposition : avec une probabilité supérieure à 80 %)
  • Reconstituer le stock jusqu’à atteindre le rapport BR/BRF=0 moyen de la période de référence sélectionnée, une approximation du point de référence cible
  • Maximiser le rendement économique de la pêche (captures moyennes attendues, par rapport à une période de référence)
  • Maintenir un niveau de capture par unité d’effort acceptable pour la pêche à la senne coulissante (par rapport à une période de référence)
  • Stabiliser le taux de capture
  • Assurer la stabilité et la continuité de l’approvisionnement du marché (variation de l’effort par rapport à une période de référence)
  • Assurer la stabilité et la continuité de l’approvisionnement du marché (probabilité et écart par rapport à BR/BRF=0>50 %)

Points de référence :

  • Point de référence limite temporaire : 20 % de BRrecent,F=0
  • Point de référence cible temporaire : 50 % de BRF=0

* BRF=0 = Taille du stock reproducteur en l’absence de pêche

Stratégies de pêche potentielles :

Utilisation d’une ESG pour évaluer plusieurs stratégies de pêche basées sur un modèle avec seuil (en crosse de hockey), et des règles d’exploitation par palier et asymptotes. La stratégie de pêche doit aboutir à une probabilité inférieure à 20 % de dépasser le point de référence limite.

Progrès et plan de travail :

Évaluation des stratégies de pêche potentielles en cours via une ESG.

  • 2020-2021 : Amélioration et extension de l’ESG et des stratégies de pêche potentielles
  • 2022 : Adoption de la stratégie de pêche finale

Liens :

19Stratégie de pêche à l’étude

Thon germon du Pacifique Sud

Études de cas - Thon germon du Pacifique Sud
 
Carte des études de cas - Thon germon du Pacifique Sud

Autorité de gestion :

Commission des pêches pour le Pacifique occidental et central

Année d’adoption prévue :

2023

Objectifs de gestion :

Objectif temporaire :

  • Atteindre une hausse de 8 % des captures par unité d’effort pour la pêche à la palangre dans le sud par rapport aux niveaux de 2013

Indicateurs de performance temporaires :

  • Maintenir la biomasse au moins à des niveaux assurant entièrement la durabilité de la pêche
  • Maximiser le rendement économique de la pêche (captures moyennes attendues)
  • Maintenir un taux de capture par unité d’effort acceptable
  • Stabiliser le taux de capture

Points de référence :

  • Points de référence limites temporaires : 20 % de BRF=0 et FX % de SPR, avec X restant à déterminer
  • Points de référence cibles temporaires : 56 % de BRF=0

*BRF=0 = Taille du stock reproducteur en l’absence de pêche

Stratégies de pêche potentielles :

Utilisation d’une ESG pour évaluer plusieurs stratégies de pêche comportant des règles d’exploitation basées sur un modèle et empiriques à partir de données de capture par unité d’effort. La stratégie de pêche doit aboutir à une probabilité inférieure à 20 % de franchir le point de référence limite.

Progrès et plan de travail :

Évaluation des stratégies de pêche potentielles en cours via une ESG

  • 2020-2022 : Amélioration et extension de l’ESG et des stratégies de pêche potentielles
  • 2023 : Adoption de la stratégie de pêche finale

Le thon germon du Pacifique Sud est également en cours d’intégration dans le cadre de l’ESG des pêcheries mixtes pour le Pacifique occidental et central, dans lequel les stratégies de pêche pour le thon obèse, le thon listao, le thon albacore et le thon germon du Pacifique Sud se recoupent.

Liens :

20Stratégie de pêche à l’étude

Thon obèse du Pacifique Est

Études de cas - Thon obèse du Pacifique Est
 
Carte des études de cas - Thon obèse du Pacifique Est

Autorité de gestion :

Commission interaméricaine du thon tropical

Année d’adoption prévue :

2024

Objectifs de gestion :

En cours de développement, mais pas encore adoptés. Probablement liés à BRMD d’après l’article VII(1)c de la Convention d’Antigua.

Points de référence :

Les points de référence sont en cours de développement dans le cadre du processus d’ESG.

  • Points de référence limites temporaires : F0,5R0 et BSR0,5R0, avec une pente de 0,75 (soit 8 % de BSR0)
    Points de référence cibles temporaires : FRMD, BSRRMD

* BSR0 = Taille du stock reproducteur en l’absence de pêche
* R0 = Recrutement (c’est-à-dire le nombre de jeunes poissons vivants) en l’absence de pêche
* pente : partie d’un recrutement vierge obtenue lorsqu’un stock atteint 20 % de la taille qu’il aurait sans pêche. Une pente de 0,75 indique qu’un stock est suffisamment productif pour parvenir à générer 75 % de sa capacité de reproduction maximale, même s’il est réduit à 20 % de sa population initiale.

Stratégies de pêche potentielles :

Des stratégies de pêche potentielles basées sur un modèle sont en cours de développement dans le cadre du processus d’ESG.

La règle d’exploitation temporaire en place n’a pas fait l’objet de tests par une ESG :

  • F ne doit pas dépasser FRMD
  • Si la probabilité que F>Flimit dépasse 10 %, alors réduire F à ≤FRMD avec une probabilité de 50 % et que F>Flimit avec un risque de moins de 10 %.
  • Si la probabilité que BSR<BSRlimit dépasse 10 %, alors faire en sorte que BSR≥BSRRMD avec une probabilité de 50 % et un risque de moins de 10 % que BSR<BSRlimit en 2 générations ou en 5 ans (choisir la durée la plus longue)

Progrès et plan de travail :

  • 2020-2023 : Développement et optimisation du cadre de l’ESG, test de stratégies de pêche potentielles
  • 2024 : Finalisation de l’ESG, adoption de la règle d’exploitation/stratégie de pêche

21Stratégie de pêche active

Flétan du Pacifique

Études de cas - Flétan du Pacifique
 
Carte des études de cas - Flétan du Pacifique

Autorité de gestion :

Commission internationale du flétan du Pacifique

Année d’adoption :

2020

Objectifs de gestion :

  • Maintenir la biomasse du stock reproducteur (femelles) du flétan du Pacifique, en moyenne, à un niveau cible (fixe ou dynamique) permettant de produire un retour économique net maximal sur une échelle géographique et temporelle adaptée à la pêcherie
  • Maintenir 90 % du temps la biomasse du stock reproducteur (femelles) du flétan du Pacifique au-dessus d’une limite en deçà de laquelle le risque pour le stock est jugé inacceptable (BRLIM)

Points de référence :

  • Point de référence cible : 45 % de BSR0 et 120% de BSRRMD
  • Point de référence de déclenchement temporaire : 30 % de BSR0
  • Points de référence limites temporaires : 20 % de BSR0 et 50 % de BSRRMD

* BSR0 = Taille du stock reproducteur en l’absence de pêche

Stratégie de pêche :

Utilisation d’une ESG pour évaluer plusieurs stratégies de pêche basées sur un modèle. La stratégie de pêche doit avoir une probabilité d’au moins 50 % d’atteindre l’objectif visé et de moins de 10 % de franchir la limite.

Règle d’exploitation temporaire :

  • La règle d’exploitation est basée sur un ratio potentiel de reproduction (SPR) de 46 % (FSPR=46 %). Le SPR est ajusté pour réduire l’intensité de pêche si la biomasse du stock reproducteur atteint un niveau bas. Il augmente de manière linéaire (ce qui revient à réduire l’intensité de pêche) lorsque l’état estimé du stock est inférieur à un déclencheur fixé à 30 % de BSR0, jusqu’à atteindre 100 % (intensité de pêche nulle) si l’état du stock estimé est inférieur à la limite de 20 % de BSR0 (règle d’exploitation 30:20).

* SPR = Ratio potentiel de reproduction, à savoir le potentiel reproducteur d’un jeune poisson sur toute sa vie dans les conditions de mortalité par pêche en vigueur par rapport à ce même potentiel en l’absence de pêche.

Résultat :

La stratégie de pêche temporaire en place depuis 2020 fixe un quota de captures autorisées sur toute la côte, mais l’adoption d’une stratégie de pêche officielle finalisée se fait encore attendre, en partie en raison de négociations autour de la répartition du quota entre l’Alaska, le Canada et la côte ouest des États-Unis. Les limites de mortalité finales sont déterminées à partir des limites de l’année précédente, de la stratégie de pêche temporaire et de facteurs sociaux-économiques. Le développement de l’ESG se poursuit et se concentre sur les limites de taille et la fréquence d’évaluation du stock utilisées dans la stratégie de pêche.

22Stratégie de pêche à l’étude

Hareng de printemps norvégien

Études de cas - Hareng de printemps norvégien
 
Carte des études de cas - Hareng de printemps norvégien

Autorité de gestion :

Commission des pêches de l'Atlantique du Nord-Est (CPANE) / États côtiers de l'Atlantique du Nord-Est

Année d’adoption prévue :

2023

Objectifs de gestion :

S’assurer que le taux de pêche respecte les limites de sécurité biologique et soit conforme à l’approche de précaution* et de rendement maximal durable (RMD).

* garantit avec une forte probabilité (95 %) que la taille du stock reste supérieure à Blim

Points de référence :

  • Point de référence temporaire pour la mortalité par pêche cible : Fmgt (0,14 F) / FRMD (0,157 F)
  • Points de référence de déclenchement temporaires pour la biomasse : Bpa/RMD Btrigger (3 184 000 tonnes)
  • Points de référence limite temporaires : Flim (0,291 F) et Blim (2 500 000 tonnes)

* Bpa = Taille à partir de laquelle le stock est considéré comme disposant d’une pleine capacité de reproduction. PA correspond à l’acronyme de « approche de précaution ».

Stratégies de pêche potentielles :

Quelques règles d’exploitation ont été étudiées par le CIEM en 2018. La règle d’exploitation et les points de référence adoptés lient le total admissible de captures (TAC) au passage de la biomasse au-dessus/en dessous de points de référence biologiques (Bpa, Blim, etc.).

  • Si BSR≥Bpa, le TAC doit correspondre à une mortalité par pêche de Fmgt.
  • Évolution maximale du TAC : +25 % et -20 %
  • Si Blim<BSR<Bpa, le TAC doit correspondre à une mortalité par pêche calculée par la formule suivante : F cible = 0,05 + [(BSR – Blim)*(Fmgt – 0,05) / (Bpa – Blim)]
  • Si BSR<Blim, le TAC doit correspondre à une mortalité par pêche de F=0,05

Contraintes remarquées :

  • Des mécanismes permettent de reporter jusqu’à 10 % du quota non utilisé et d’anticiper jusqu’à 10 % au-delà du quota attribué en fonction de l’état du stock.
  • Développement d’une règle d’exploitation uniquement, et non d’une stratégie de pêche complète.

Progrès et plan de travail :

  • 2022 : La règle d’exploitation basée sur l’évaluation du CIEM (2018) est en place depuis 2019 et devrait être revue après 5 ans, soit en décembre 2023 au plus tard.
  • 2022 : La stratégie de gestion à long terme temporaire n’est potentiellement plus conforme à l’approche de précaution sur le long terme. Un litige lié à l’attribution des quotas a entraîné des écarts réguliers par rapport à la règle d’exploitation (dépassement du volume de captures recommandées). Lors de l’évaluation de la stratégie de gestion, l’erreur de mise en œuvre traduite par ce dépassement régulier du TAC n’a pas été prise en compte.
  • 2023 : Amélioration et extension de l’évaluation des stratégies de gestion (ESG) et des règles d’exploitation potentielles en collaboration avec le CIEM.
  • 2024 : Adoption d’une stratégie de pêche complète ou d’une règle d’exploitation actualisée.

23Stratégie de pêche à l’étude

Merlan bleu

Études de cas - Merlan bleu
 
Carte des études de cas - Merlan bleu

Autorité de gestion :

Commission des pêches de l'Atlantique du Nord-Est (CPANE) / États côtiers de l'Atlantique du Nord-Est

Année d’adoption prévue :

2023

Objectifs de gestion :

S’assurer que le taux de pêche respecte les limites de sécurité biologique et soit conforme à l’approche de précaution* et de rendement maximal durable (RMD).

* garantit avec une forte probabilité (95 %) que la taille du stock reste supérieure à Blim

Points de référence :

  • Point de référence temporaire pour la mortalité par pêche cible : FRMD (0,32 F)
  • Point de référence de déclenchement temporaire pour la biomasse : Bpa/RMD Btrigger (2 250 000 tonnes)
  • Point de référence limite temporaire pour la biomasse : Blim (1 500 000 tonnes)

* Bpa = Taille à partir de laquelle le stock est considéré comme disposant d’une pleine capacité de reproduction. PA correspond à l’acronyme de « approche de précaution ».

Stratégies de pêche potentielles :

Une règle d’exploitation temporaire a été étudiée par le CIEM. Elle lie le total admissible de captures (TAC) au passage de la biomasse au-dessus/en dessous de points de référence biologiques (Bpa, Blim, etc.).

  • Si BSR≥Bpa, le TAC doit correspondre à une mortalité par pêche de FRMD.
  • Évolution maximale du TAC : ±20 %
  • Si Blim<BSR<Bpa, le TAC doit correspondre à une mortalité par pêche calculée par la formule suivante : F cible = 0,05 + [(BSR – Blim)*(FRMD – 0,05) / (Bpa – Blim)]
  • Si BSR<Blim, le TAC doit correspondre à une mortalité par pêche de F=0,05

Contraintes remarquées :

  • Des mécanismes permettent de reporter jusqu’à 10 % du quota non utilisé et d’anticiper jusqu’à 10 % au-delà du quota attribué en fonction de l’état du stock.
  • Depuis 2017, la règle d’exploitation utilise une règle de modification annuelle du TAC différente de celle évaluée : Évolution maximale du TAC : +25 % et -20 %
  • Développement d’une règle d’exploitation uniquement, et non d’une stratégie de pêche complète.

Progrès et plan de travail :

  • 2021 : La règle d’exploitation basée sur l’évaluation du CIEM (2016) est en place depuis 2017 et aurait dû être revue après 5 ans, soit en décembre 2021 au plus tard.
  • 2021 : La stratégie de gestion à long terme temporaire n’est potentiellement plus conforme à l’approche de précaution sur le long terme. Un litige lié à l’attribution des quotas a entraîné des écarts réguliers par rapport à la règle d’exploitation (dépassement du volume de captures recommandées). Lors de l’évaluation de la stratégie de gestion, l’erreur de mise en œuvre traduite par ce dépassement régulier du TAC n’a pas été prise en compte.
  • 2022 : Amélioration et extension de l’évaluation des stratégies de gestion (ESG) et des règles d’exploitation potentielles en collaboration avec le CIEM.
  • 2023 : Adoption d’une stratégie de pêche complète ou d’une règle d’exploitation actualisée.

24Stratégie de pêche à l’étude

Thon listao de l’Atlantique Ouest

Études de cas - Thon listao de l’Atlantique Ouest
 
Carte des études de cas - Thon listao de l’Atlantique Ouest

Autorité de gestion :

Commission internationale pour la conservation des thonidés de l'Atlantique (CICTA)

Année d’adoption prévue :

2023

Objectifs de gestion :

Les objectifs de gestion n’ont pas encore été décidés, mais les scientifiques utilisent d’abord des statistiques de performance en lien avec l’état, la sécurité, le rendement et la stabilité.

Points de référence :

Aucun point de référence n’a encore été adopté, mais les scientifiques ont formulé les propositions suivantes :

  • Point de référence cible : BRMD ou 40 % de B0
  • Point de référence limite : 40 % de BRMD ou 20 % de B0

Stratégies de pêche potentielles :

Test en cours de diverses règles d’exploitation, notamment basées sur des captures constantes et en crosse de hockey (dont le TAC est ajusté à la hausse ou à la baisse en fonction des évolutions de la population).

Progrès et plan de travail :

Les premiers tests par ESG sont terminés. Le reconditionnement des modèles d’exploitation avec les données de l’évaluation de 2022 est en préparation, tout comme le démarrage de tests de robustesse et l’introduction d’erreurs de mise en œuvre dans l’ESG. Les gestionnaires doivent encore décider des objectifs de gestion et des statistiques de performance.

Liens :

Recueil des documents scientifiques: Paper not yet available in ICCAT database

25Stratégie de pêche à l’étude

Thon obèse de l’océan Pacifique occidental et central

Études de cas - Thon obèse de l’océan Pacifique occidental et central
 
Carte des études de cas - Thon obèse de l’océan Pacifique occidental et central

Autorité de gestion :

Commission des pêches pour le Pacifique occidental et central

Année d’adoption prévue :

2024

Objectifs de gestion :

Les propositions initiales pour la pêche à la palangre du sud et tropicale, et la pêche tropicale à la senne incluent des objectifs biologiques, économiques, sociaux et écosystémiques.

Points de référence :

  • Point de référence limite : 20 % de BRF=0
  • Point de référence cible : dans l’attente d’un point de référence cible accepté par toutes les parties, le rapport d’épuisement de la biomasse du stock reproducteur (BR/BRF=0) doit être maintenu au moins au niveau de sa moyenne 2012-2015.

* BRF=0 = Taille du stock reproducteur en l’absence de pêche

Stratégies de pêche potentielles :

Évaluation d’une stratégie de pêche, y compris une règle d’exploitation, par le biais d’un cadre de modélisation de pêche mixte qui permet de créer des stratégies de pêche basées sur un modèle pour le thon obèse, mais est configuré pour atteindre des objectifs relatifs à plusieurs espèces, notamment le thon albacore, le thon listao et le thon germon du Pacifique Sud.

Progrès et plan de travail :

Cadre de pêche mixte initial exploré par le biais d’une ESG. Les prochaines étapes sont le conditionnement du modèle d’exploitation, l’élaboration de stratégies de pêche potentielles pour le thon obèse (pêche tropicale au palangrier) et l’élaboration d’indicateurs de performance de pêche mixte communs à plusieurs espèces. Les gestionnaires doivent encore décider des objectifs de gestion et des points de référence cibles.

Liens :

26Stratégie de pêche à l’étude

Thon albacore de l’océan Pacifique occidental et central

Études de cas - Thon albacore de l’océan Pacifique occidental et central
 
Carte des études de cas - Thon albacore de l’océan Pacifique occidental et central

Autorité de gestion :

Commission des pêches pour le Pacifique occidental et central (CPPOC)

Année d’adoption prévue :

2023

Objectifs de gestion :

Les propositions initiales pour la pêche à la palangre du sud et tropicale, et la pêche tropicale à la senne incluent des objectifs biologiques, économiques, sociaux et écosystémiques.

Points de référence :

    • Point de référence limite : 20 % de BRF=0
    • Point de référence cible : dans l’attente d’un point de référence cible accepté par toutes les parties, le rapport d’épuisement de la biomasse du stock reproducteur (BR/BRF=0) doit être maintenu au moins au niveau de sa moyenne 2012-2015.

    * BRF=0 = Taille du stock reproducteur en l’absence de pêche

Stratégies de pêche potentielles :

Des stratégies de pêche basées sur un modèle sont en cours d’élaboration pour le thon obèse, le thon listao et le thon germon du Pacifique Sud à l’aide d’un cadre de pêche mixte prenant en compte les interactions avec le thon albacore. D’après l’approche actuelle, seul l’état du thon obèse, du thon listao et du thon germon sera utilisé pour appliquer les règles d’exploitation, mais les objectifs concerneront à la fois ces espèces et le thon albacore. En d’autres termes, le thon albacore pourrait bénéficier d’une gestion pérenne par défaut grâce à la gestion ciblée des trois autres espèces.

Progrès et plan de travail :

Cadre de pêche mixte initial exploré par le biais d’une ESG. Les prochaines étapes sont le conditionnement du modèle d’exploitation et l’élaboration d’indicateurs de performance de pêche mixte communs à plusieurs espèces. Les gestionnaires doivent encore décider des objectifs de gestion et des points de référence cibles.

Liens :

27Stratégie de pêche à l’étude

Balaou du Japon

Études de cas - Balaou du Japon
 
Carte des études de cas - Balaou du Japon

Autorité de gestion :

Commission des pêches pour le Pacifique Nord (CPPN)

Année d’adoption prévue :

2023

Objectifs de gestion :

Options initiales :

  • La probabilité annuelle que le stock passe sous Blim ne doit pas dépasser « X » ou la probabilité annuelle que la mortalité par pêche dépasse Flim ne doit pas dépasser « X ».
  • Le taux de capture est aussi élevé et stable que possible.
  • La variation interannuelle maximale du TAC sur une période de [ ] doit être inférieure à [ ] %.

Points de référence :

Les points de référence limites et cibles initiaux pour la biomasse seront basés sur BRMD ou la capacité de charge (K), et incluront des coefficients multiplicateurs à définir (par ex., X %*BRMD et Y %*K). L’objectif de mortalité par pêche et les points de référence limites seront basés sur FRMD (Z %*FRMD).

Stratégies de pêche potentielles :

Évaluation de règles d’exploitation empiriques ou basées sur un modèle qui réduisent le taux d’exploitation cible et le total admissible de captures lorsque la biomasse passe sous le niveau cible. À l’heure actuelle, seule une règle d’exploitation est en cours d’élaboration, et non une stratégie de pêche complète.

Progrès et plan de travail :

Le plan consiste à utiliser le modèle d’évaluation du stock temporaire pour étudier une règle d’exploitation à court terme, puis de basculer sur un processus d’ESG complet afin d’étudier une stratégie de pêche complète.

28Stratégie de pêche à l’étude

Maquereau de l’Atlantique

Études de cas - Maquereau de l’Atlantique
 
Carte des études de cas - Maquereau de l’Atlantique

Autorité de gestion :

Commission des pêches de l'Atlantique du Nord-Est (CPANE) / États côtiers de l'Atlantique du Nord-Est

Année d’adoption prévue :

2022

Objectifs de gestion :

  • Assurer un rendement maximal sur le long terme
  • Assurer que la probabilité annuelle maximale de voir la biomasse du stock reproducteur (BSR) passer sous le point de référence limite est inférieure à 5 %

Points de référence :

  • Mortalité par pêche cible : FRMD (0,26)
  • Point de référence de déclenchement pour la biomasse : Bpa/RMD Btrigger (2 580 000 tonnes)
  • Point de référence limite pour la biomasse : Blim (2 000 000 tonnes)

* Bpa = Taille à partir de laquelle le stock est considéré comme disposant d’une pleine capacité de reproduction. PA correspond à l’acronyme de « approche de précaution ».

Stratégies de pêche potentielles :

Étude de 5 règles d’exploitation qui déduisent une mortalité par pêche cible de la biomasse du stock reproducteur, notamment des combinaisons de limitations de la variabilité interannuelle du TAC (stabilité) et divers programmes de report/anticipation des captures (par exemple, report de 10 % du TAC et anticipation de 10 % d’une année à l’autre) suspendus lorsque le BSR passe sous la valeur de déclenchement pour la biomasse.

Progrès et plan de travail :

  • 2020 : Évaluation des stratégies de gestion (ESG) complète réalisée par le CIEM. Les États côtiers de la CPANE doivent étudier les résultats pour sélectionner les éléments finaux de la stratégie de pêche.
  • 2021 : Proposition de stratégie de gestion sur le long terme.
  • 2022 : Adoption d’une stratégie de pêche complète.

Liens :